J'ai visité ce lieu en octobre 2018 pour la première fois. Le coup de cœur fut immédiat.

Sa première vie fut d'être une menuiserie, celle de la famille Bossert. Elle était en inactivité depuis 50 ans. J'ai eu l'envie de lui donner une seconde histoire.

Je suis passionnée par le "beau" et le "bon".

Je m'y suis projetée en imaginant un lieu doux, remplis de sourire. 

Le rêve devient réalité en Juillet 2021, après de nombreuses péripéties dont une crise Covid paralysante. 

Vous voilà chez Enfin.

La crise sanitaire n'a jamais entaché mon envie de faire vivre ce lieu, au contraire, il fut comme la lumière au bout du tunnel.

Enfin représente le monde tel que je l'espère...doux, beau, et vertueux.